lave


lave

lave [ lav ] n. f.
• 1739; laive « pierre volcanique » 1587; it. lava, mot napolitain, du lat. labes « éboulement »
Matière ( magma) en fusion des éruptions volcaniques, constituée de silicates (ou de carbonates) naturels contenant en proportion variable des cristaux et des gaz, et qui se refroidit sous diverses formes. andésite, basalte, diorite, obsidienne, rhyolithe, trachyte. Coulée de lave fluide; extrusion de lave visqueuse. « des torrents bouillonnants de lave en fusion » (Buffon). Laves siliceuses, basaltiques. Laves vacuolaires, chargées en gaz. ⇒ ponce (pierre ponce).
Spécialt Lave pétrifiée utilisée comme pierre de construction. Dalles de lave. Églises d'Auvergne bâties et couvertes en lave. Lave émaillée.

lave nom féminin (italien lava, du latin labes, éboulement) Matière en fusion émise à haute température (700-1 200 °C) par un volcan et qui se solidifie en refroidissant pour former une roche volcanique. (Selon leur composition, les laves sont visqueuses [laves acides] et forment des extrusions, ou fluides [laves basiques] et s'étalent en coulées dont la vitesse peut atteindre plusieurs km°h.) ● lave (expressions) nom féminin (italien lava, du latin labes, éboulement) Lave torrentielle, écoulement pâteux issu de bassins de réception aptes à fournir de grandes quantités de matériel fin, et canalisé par les lits des torrents, à la suite de violentes averses. ● lave (homonymes) nom féminin (italien lava, du latin labes, éboulement) lave forme conjuguée du verbe laver lavent forme conjuguée du verbe laver laves forme conjuguée du verbe laverlave nom féminin (latin médiéval lapida, dalle, du latin classique lapis, -idis, pierre) Synonyme de lause. ● lave (homonymes) nom féminin (latin médiéval lapida, dalle, du latin classique lapis, -idis, pierre) lave forme conjuguée du verbe laver lavent forme conjuguée du verbe laver laves forme conjuguée du verbe laverlave (synonymes) nom féminin (latin médiéval lapida, dalle, du latin classique lapis, -idis, pierre)
Synonymes :

lave
n. f.
d1./d Roche en fusion qui sort d'un volcan lors d'une éruption.
d2./d Cette roche solidifiée et refroidie.

I.
⇒LAVE1, subst. fém.
A. — Matière en fusion qui s'écoule des volcans au moment des éruptions. Coulée, torrent de lave. Lorsque j'arrivai à Naples, le Vésuve était en pleine éruption. Pendant le jour, la lave roulait ses flots noirs du côté de l'Annonziata (QUINET, All. et Ital., 1836, p. 198). La fluidité de la lave dépend de sa température, de la quantité de gaz dissous et de la composition de sa fraction liquide (GEORGE 1970) :
1. ... on courait sur un volcan, non pas celui dont quinze mois plus tôt les bombes avaient creusé les cratères, mais l'autre, celui dont la lave approchait sur la terre en fusion, coulant vers la capitale comme un fleuve irrésistible.
VIALAR, Éperon, 1952, p. 302.
P. anal. Les coups redoublés et les pas rapides des ouvriers qui dirigent la lave brûlante de l'airain (STAËL, Allemagne, t. 2, 1810, p. 179).
B. — Cette matière refroidie et solidifiée. Lave grise de Volvic. Les villes voisines des volcans sont souvent pavées de lave (Ac.). Les laves sont employées aussi, dans quelques régions, comme matériaux de couverture (CHABAT t. 2 1876). La lave volcanique est un matériau absolument inattaquable aux acides (Catal. instrum. lab. (Jouan), 1933, p. 5) :
2. ... à Saint-Amand, nous nous sommes arrêtés pour regarder le beffroi qui nous a paru extrêmement curieux (...). La pierre est d'un assez vilain gris de lave froide.
GREEN, Journal, 1938, p. 137.
En partic. ,,Pierre opaque, d'un ton gris verdâtre, tachetée et marquée d'accidents qui en varient les effets et ne s'opposent pas à son beau poli`` (LABORDE 1872). Bracelet en lave (LITTRÉ).
C. — ,,Boue épaisse mêlée de blocs, qui s'écoule dans le lit des torrents à la manière d'une pâte`` (PLAIS.-CAILL. 1958).
Prononc. et Orth. : [la:v]. Homon. : formes du verbe laver. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1739 (Ch. DE BROSSES, Lettres familières sur l'Italie, éd. Y. Bézard, t. 1, p. 465, 28 nov.). Empr. à l'ital. lava « matière volcanique en fusion » (av. 1712 ds BATT.), d'orig. napolitaine et sicilienne (cf. XIVe s., Guido delle Colonne volgar., « coulée » au sens fig., ibid.), issu du lat. « éboulement », dér. de « glisser, tomber ». Fréq. abs. littér. : 387. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 578, b) 960; XXe s. : a) 438, b) 378.
DÉR. Lavique, adj. Qui est de la nature de la lave. Roche lavique; coulées laviques. Il n'y a plus d'eau, Axel, mais une sorte de pâte lavique qui nous soulève avec elle jusqu'à l'orifice du cratère (VERNE, Voy. centre terre, 1864, p. 242). [lavik]. 1re attest. 1840 (Ac. Compl. 1842); de lave, suff. -ique.
BBG. — HOPE 1971, p. 290.
II.
⇒LAVE2, subst. fém.
CONSTR. [Dans certaines régions, et notamment en Bourgogne] Pierre plate calcaire. C'était une sorte d'arrière-cour attenante à l'église romane, d'où l'on peut monter par un roide escalier en lave jusqu'aux ruines de l'église gothique (HUGO, Rhin, 1842, p. 145). Le village au loin avec ses toits de laves (PERGAUD, De Goupil, 1910, p. 29).
Prononc. : [la:v]. Étymol. et Hist. 1312 layve (Compt. du dom. de Mahaut d'Artois, Richel. 8551 ds GDF.); 1619 lave (d'apr. FEW t. 5, p. 170a). Du lat. médiév. lapida (Chartes de Cluny, 4, 421 d'apr. FEW t. 5, p. 171a), dér. du lat. lapis, lapidis « pierre ».

1. lave [lav] n. f.
ÉTYM. 1739; laive « pierre volcanique », 1587; ital. lava, mot napolitain, du lat. labes « éboulement ».
1 a Didact. et cour. Matière en fusion des éruptions volcaniques, constituée de silicates (ou de carbonates) naturels contenant en proportion variable des cristaux et des gaz, et qui se refroidit sous diverses formes. Cendre (volcanique). || Laves poreuses (→ Friable, cit.). || Lave incandescente (cit. 1). || La lave se répand comme un déluge de feu (→ Dévastation, cit. 2). || Coulée de lave.Spécialt. Cette matière solidifiée, formée en général de silicates vitreux pouvant contenir des cristaux et des vacuoles. Andésite, trachyte; basalte (pauvre en silice). || Lave vacuolaire (ex. : la ponce). || Lave cordée, plissée et dégazéifiée. || Champ de lave. || Strates de laves consolidées. || Décomposition des laves ( Ylia).
1 (…) des torrents bouillonnants de lave en fusion, roulant au loin leurs flots brûlants et destructeurs, manifestent au dehors le mouvement convulsif des entrailles de la terre.
Buffon, Époques de la nature, 4e époque.
2 Le relief d'un volcan du genre du Vésuve est donc formé de strates alternantes de laves consolidées et de produits de projections (cendres et brèches). Les laves sont la partie la plus solide de l'édifice, chaque coulée formant en principe une strate massive et compacte; elles remplissent en outre les fentes, formant comme des piliers ou murs de consolidation.
E. de Martonne, Géographie physique, t. II, p. 727.
tableau Classes de roches.
b Géol. || Lave torrentielle : dépôt boueux laissé, en fin de crue, dans un chenal d'écoulement, ou sur un cône de déjection, par un écoulement torrentiel.
2 Lave pétrifiée utilisée comme pierre de construction (→ Bâtir, cit. 49). || Églises d'Auvergne bâties et couvertes en lave. || La lave, réfractaire à la chaleur et aux acides, est employée à la fabrication de tables de laboratoire. || Lave émaillée; peinture sur lave (→ Intégrité, cit. 1). || « Une collection exclusive de tables basses en lave d'Auvergne » (Décoration internationale, no 64, sept. 1983, p. 58).
2.1 Non loin de là, à Saint-Amand, nous nous sommes arrêtés pour regarder le beffroi qui nous a paru extrêmement curieux (…) La pierre est d'un assez vilain gris de lave.
Julien Green, Journal, 28 juil. 1938.
3 Par métaphore et fig. (du sens 1). Ce qui brûle, dévaste. (→ Indignation, cit. 10).
3 (…) je sentais couler dans mon cœur comme des ruisseaux d'une lave ardente (…)
Chateaubriand, René, p. 191.
DÉR. Lavique.
HOM. 2. Lave, formes du v. laver.
————————
2. lave [lav] n. f.
ÉTYM. 1312; du lat. médiéval lapida « pierre ».
Vx ou régional. Pierre plate calcaire. || « Un toit de laves » (Pergaud, De Goupil à Margot, in T. L. F.). Lause.
HOM. 1. Lave, formes du v. laver.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • lave — lave …   Dictionnaire des rimes

  • lavé — lavé …   Dictionnaire des rimes

  • lavé — lave [ lav ] n. f. • 1739; laive « pierre volcanique » 1587; it. lava, mot napolitain, du lat. labes « éboulement » ♦ Matière (⇒ magma) en fusion des éruptions volcaniques, constituée de silicates (ou de carbonates) naturels contenant en… …   Encyclopédie Universelle

  • lavé — lavé, ée (lavé, vée) part. passé de laver. 1°   Nettoyé avec l eau. Les mains lavées, on se mit à table.    Fig. •   La Dauphine ainsi lavée dans le sang de l agneau, FLÉCH. Dauphine.. 2°   Terme d agriculture. Foin lavé, foin qui, étant sur pied …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Lave — ist der Familienname folgender Personen: Jean Lave, US amerikanische Ethnographin und Soziologin Kitione Lave (1934 2006), Boxer aus Tonga Lave bezeichnet Lave (Schiff), ein französisches Schiff im 19. Jahrhundert …   Deutsch Wikipedia

  • Lave — (l[=a]v), v. t. [imp. & p. p. {Laved} (l[=a]vd); p. pr. & vb. n. {Laving}.] [F. laver, L. lavare, akin to luere to wash, Gr. ?. Cf. {Ablution}, {Deluge}, {Lavender}, {Lava}, {Lotion}.] To wash; to bathe; as, to lave a bruise. [1913 Webster] His… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Lave — was an ironclad floating battery of the French Navy during the 19th century. She was part of the Dévastation class of floating batteries. In the 1850s, the British and French navies deployed iron armoured floating batteries as a supplement to the …   Wikipedia

  • Lave — Lave, v. i. To bathe; to wash one s self. [1913 Webster] In her chaste current oft the goddess laves. Pope. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Lave — Lave, v. t. [OE. laven. See {Lavish}.] To lade, dip, or pour out. [Obs.] Dryden. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Lave — Lave, n. [AS. l[=a]f the remainder, what is left. [root]119. See {Leave}.] The remainder; others. [Scot.] Bp. Hall. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.